Taux de rentabilité interne : pourquoi diversifier ses prêts ?

Le crowdlending est par nature un placement dit  » à risque « . Lorsque vous prêtez, il n’est pas garanti à 100%  que vous récupériez votre mise de départ. Il y a un risque de non-remboursement

Voici quelques explications afin de vous aider à mieux diversifier votre portefeuille de prêt et à comprendre pourquoi une entreprise peut se retrouver en défaut.

De manière générale…

Lorsque votre taux de rentabilité est positif, vos placements créent de la valeur.

La meilleure façon d’améliorer votre taux de rentabilité interne (TRI) est de diversifier vos prêts. Il vaut mieux prêter le même montant sur plusieurs projets qu’un gros montant sur un seul projet. Cela permet de diversifier les risques.

Diversifier permet de réduire l’impact d’un prêt qui serait en défaut. En effet, si vous prêtez 20€ sur 50 projets et que parmi ces projets 2 sont en défauts, l’impact sera moindre et donc vous serait toujours gagnant.

Pourquoi les projets peuvent-ils être en défaut ?

Au cours de la vie d’une entreprise, des événements positifs et des événements qui le sont moins peuvent intervenir. Une année peut être meilleure qu’une autre ou à l’inverse moins bonne. Des clients peuvent tarder à payer, des machines peuvent tomber en panne, … Le secteur d’activité peut aussi évoluer tout comme l’état du marché. Tout cela fait partie des aléas (économiques, humains..) de la vie d’une entreprise.

Nous pouvons apprécier la situation d’une entreprise à « un instant T » en prenant en compte son historique, l’état actuel de son secteur d’activité et son évolution dans l’année à venir avec les données dont nous disposons, mais il est impossible de prévoir avec certitude la situation d’une entreprise dans un an, deux ans ou trois ans…

Défaut, incident de paiement, procédure collective, … qu’est-ce que donc et comment nous procédons chez PretUp ?

Un retard de paiement et incident : on parle de retard de paiement à partir du moment où l’entreprise ne règle pas son échéance à la date d’exigibilité. Dès que la situation est régularisée par l’emprunteur, l’incident disparait.

Projet en défaut : une entreprise est considérée en défaut lorsqu’elle a plus de deux retards de paiement. Nous contactons alors l’entreprise pour essayer de trouver une solution amiable. Dans le cas où il nous serait impossible de trouver une solution pour sortir de cette situation de défaut, nous entamons une procédure judiciaire et une déchéance du terme est déclarée (l’ensemble du capital restant dû et intérêts devient exigible auprès de l’emprunteur).

Les procédures collectives

Procédure de sauvegarde : l’entreprise est placée sous contrôle judiciaire afin de surmonter les difficultés de remboursement. L’activité de l’entreprise se poursuit, l’emploi est maintenu ainsi que l’apurement du passif, en procédant à une réorganisation de l’entreprise dans le cadre d’un plan arrêté par le tribunal.

Redressement judiciaire : mis en place pour les entreprises où le remboursement est jugé possible. A défaut, une liquidation judiciaire est ouverte.  Le jugement peut être prononcé rapidement ou prendre quelques mois  si l’entreprise peut trouver une solution.

Liquidation judiciaire : mis en place quand le redressement de l’entreprise est impossible. L’activité cesse et les biens de l’entreprise sont mis en vente afin de payer les dettes de l’entreprise.  En tant que dette chirographaire (dette subordonnée aux salariés, aux dettes sociales et fiscales..), la probabilité de récupérer des fonds pour les prêteurs dans le cadre de la procédure diminue fortement.

Sur PretUp

Sur notre plateforme, nous vous conseillons de prêter sur 50 à 60 projets afin que la diversification de votre portefeuille soit optimale (dans votre espace personnel, le niveau de diversification est fourni par le nombre d’étoiles – 4 étoiles correspond à plus de 60 prêts effectués).

Avec un peu plus de 600 € déposés sur votre compte PretUp  et les intérêts reçus et réinvestis, la participation à 60 projets est facile. Vous pouvez atteindre les 60 projets en un an et demi en prêtant à chaque fois 20 € par projet.

PretUp est l’une des seules plateformes où le montant minimum pour prêter est de 20 €. Le prêt est donc accessible à un grand nombre de personnes.

De plus, le prêt amortissable à mensualités fixes vous donne la possibilité de déduire les pertes en capital subies lors de la déclaration d’impôt (si le certificat d’irrécouvrabilité est émis)

Modalités de l’assurance emprunteur chez PretUp :

Pour un montant maximum de 100 000€ elle couvre les risques de décès lorsque le dirigeant de l’entreprise est âgé de moins de 70 ans, et contre les risques de perte totale ou irréversible d’autonomie lorsque le dirigeant est âgé de moins de 67 ans.

Elle couvre également les risques de redressement judiciaire ou liquidation judiciaire (sous conditions, que vous pouvez retrouver dans notre FAQ prêteur)

Dès lors qu’une entreprise est en retard sur un paiement, nous la contactons afin de comprendre la raison de ce retard et le régulariser. Nous suivons avec minutie le rebroussement des prêts par les entreprises.

Une entreprise en défaut, prêteurs et PretUp dans le même bateau

Nous sommes présents tout au long du processus de financement, du premier échange avec l’emprunteur, en passant par la phase de récolte des fonds et jusqu’au dernier euro remboursé.

Lorsqu’une entreprise est en défaut, PretUp est également impactée. En effet, les frais engagés en actions judiciaires (lancement de procédure, frais d’avocat, huissier, …) sont plus importants que la commission que nous avons pu percevoir sur le projet.

Un point important à ne pas oublier : un incident en fin de prêt est beaucoup moins dommageable qu’un incident en début de prêt. La somme à rembourser est réduite. Récupérer la totalité de la somme prêtée ainsi que les intérêts sont plus simples pour un capital restant dû réduit.

 

Voici le graphique des TRI des prêteurs (en vert la courbe de tendance à 6.02 pour le dernier point) : à partir d’un certain de nombre de prêts, statistiquement le TRI est très peu affecté par des défauts et se stabilise autour de

6%  (le TRI est brut (c’est-à-dire avant impôts) et net des défauts).

 

PretUp, le 26/07/18