Le virement instantané arrive en France

Le 10 juillet denier, la BPCE présentait son premier cas de paiement instantané. Pour l’instant, ce service est seulement disponible pour l’indemnisation de ses clients en cas de dégâts. Mais le groupe va l’adapter aux achats en ligne et le proposer aux commerçants.

Le paiement instantané est déjà présent en Europe (Espagne, Royaume-Uni et Suède), la France étant un peu en retard

Gros plan sur ce nouveau service qui pourrait faciliter la vie des Français.

Comment ça marche ?

Le virement en euros instantané est l’équivalent d’un virement bancaire. Il se fait en 10 secondes et est irrévocable.
Il peut se faire de particulier à particulier, de particulier à commerçant et de commerçant à commerçant.

Depuis le site de sa banque ou depuis son application mobile, il suffira d’activer le « mode instantané ». Ensuite, les virements se dérouleront de la façon suivante :

Etape 1 : Choisir le bénéficiaire, en entrant son IBAN, son numéro de mobile ou en scannant un QR code.

Etape 2 : Choisir le montant

Etape 3 : validation du virement, il se fait en 10 secondes et 20 secondes plus tard vous recevrez un SMS de confirmation

En cas de dépense importante (exemple : l’achat de billet d’avion), le virement ne sera pas bloqué par un plafond bancaire. Toutefois, un maximum de 15 000€ par virement a été décidé.

Quels seront les avantages ?

Pour les particuliers : une expérience de paiement plus simple, plus rapide et plus sécurisée. Des opérations comme rembourser un proche ou recevoir son salaire seront donc accélérées.

Pour les commerçants : disponibilité immédiate de l’argent, ce qui permettra de supprimer les décalages de trésorerie. Ce service aura un coût, mais il sera moins important que celui engendré par les paiements par carte.

Pour les banques : une réduction des coûts liés à la fraude et un bon substitut aux chèques et à l’espèce.

Cette alternative permettra aussi de contourner les géants Visa et MasterCard.

Des changements à mettre en place

Tout devra être optimisé pour une exécution à quasi temps réel.

  • Mise en place de nouveaux outils de sécurité
  • Contrôle instantané pour détecter les opérations suspectes ou inhabituelles
  • Sensibilisation des clients aux contrôles de paiement et aux éventuels délais supplémentaires

Il faudra cependant attendre 2022 pour faire un virement instantané à son boulanger depuis son Smartphone.

Cependant, dès 2019, Air-France sera la première entreprise à mettre en place le virement instantané pour l’achat de billets. Dans un premier temps, ce service sera réservé aux clients de la Banque Populaire et de la Caisse d’Epargne.

Actuellement, le paiement instantané représente 7% des paiements au Royaume-Uni.

Le paiement instantané pourrait représenter jusqu’à 13% des transactions scripturales en France d’ici 2022.

La fin de la carte bancaire ?

Pour autant les Français ne se passeront pas totalement de leur carte bancaire.

  • Elle est entrée dans nos habitudes d’usage
  • Elle est proposée avec une assurance
  • Elle est une garantie d’achat
  • Elle permet des débits différés ce qui permet d’anticiper l’opération sur le compte bancaire

Un nouveau moyen de paiement sera donc bientôt à notre disposition.

Visa et MasterCard préparent déjà leur entrée sur le marché de l’instantané en mettant au point leur propre solution. A noter que ces deux groupes ont déjà mis au point la dématérialisation de la carte bleue grâce au paiement mobile par NFC (Near Field Communication).

PretUp, le 19/07/18