Comprendre l’analyse financière [Les flux de trésorerie] – Feuilleton de l’été n°3

Qu’est ce qu’un tableau de flux de trésorerie  et comment le lire ?

 Un tableau de flux de trésorerie est un tableau qui permet de mesurer les flux de trésorerie par variation de valeurs de postes comptables pendant une période de temps. Il permet d’apprécier la politique de financement, d’investissement, de distribution etc que mène l’entreprise.

Dans son principe, il n’est que la description des flux (d’emplois et de ressources) nés au cours de l’année « n » qui expriment le passage d’un bilan (en valeurs brutes) de l’année « n – 1 » au bilan de l’année « n ». Tous les flux seront donc des flux monétaires (au moins potentiellement) .

On retrouve en ressources :

  • La CAF de l’année
  • L’apport en capital (ici en numéraire). Il faut savoir qu’une incorporation de réserves dans le capital social ne représente pas une ressource
  • Les cessions d’immobilisation sont représentées par le prix de vente
  • La réduction des prêts est représentée par les remboursements reçus
  • Les subventions d’investissement reçues au cours de l’année
  • La diminution du BFR
  • L’augmentation de l’endettement financier (quel qu’en soit le terme), y compris les EENE ;
  • La diminution des liquidités est bien une ressource (réduction d’un emploi)

On retrouve en emplois :

  • Les dividendes versés au cours de l’année.
  • Les investissements d’exploitation et financiers, qui sont les immobilisations acquises au cours de l’année dans le patrimoine de l’entreprise.
  • Augmentation des BFR
  • Réduction de l’endettement financier
  • Augmentation des liquidités

Il va sans dire qu’un tel tableau est par nature équilibré (le total des flux d’emplois est égal au total des flux de ressources).

Pour finir, l’entreprise génère de l’argent grâce à son activité et en consomme une partie lors de ses investissements et son financement.

Le tableau des flux de trésorerie permet de comprendre comment l’entreprise dégage de la trésorerie et quelle est sa politique d’investissement et de financement.

En comprenant ces mécanismes, vous, prêteurs, éviterez plus facilement les sociétés pouvant rencontrer des problèmes de financement.

PretUp – 15 août 2015

Scroll To Top