Chaque matin on entend parler de la Fintech, mais c’est quoi vraiment ?

La FinTech est la combinaison entre la technologie et la finance, qui décrit un secteur de services financiers naissant au 21e siècle. Elle a pour objectif de réinventer les services clients dans ce secteur financier, peu enclin aux inoovations technologiques.

Depuis quelques années (principalement aux Etats-Unis et en Angleterre après le boom des BioTech), le terme s’est étendu dans les pays européenns pour inclure n’importe quelles innovations technologiques dans le secteur financier, y compris des innovations dans l’alphabétisation financière et l’enseignement.

Voici un aperçu de quelques secteurs de la FinTech :

Robo-Advisor :

Robo-Advisor connu sous le nom de Wealthfront, Betterment ou LearnVestse est une plateforme en ligne, qui propose une gestion de portefeuille automatisée basée sur des calculs algorithmiques, en utilisant  les mêmes logiciels que des conseillers traditionnels.

Or actuellement ces Robo-Advisor offrent seulement la gestion de portefeuilles personnalisée (détermination pour un montant d’investissement donné de la part en actions, en assurance vie  selon le profil risque de l’investisseur..), mais ne s’impliquent pas pour le moment dans les aspects plus personnels de la gestion de patrimoine (impôts, retraite…)

Les activités de « crowdfunding » :

Le crowdfunding est un nouveau mode alternatif de récolte de fonds, qui envisage le financement d’un projet par l’appel à  la foule, que ça soit un projet artistique (musique, film, édition…) ou d’investissement pour les entreprises (projet entrepreneurial, création de startups, soutiens d’un projet de proximité…).

Le porteur de projet bénéficie de la possibilité de déposer son projet, son idée ou son innovation au sein d’une plateforme internet dédiée, qui selon des critères financiers et stratégiques, peut être publiée devant un large public qui a le droit de sélectionner le projet qui lui tient a cœur.

Dans la plupart des cas, c’est le regroupement d’un grand nombre de personnes qui souhaitent soutenir l’économie réelle en investissant en général de petits montants, qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds nécessaires à leur développement. C’est dans ce domaine que PretUp a développé sa plateforme technologique et a ouvert son activité de prêts aux entreprises.

Paiement mobile et les applications mobiles :

Ce sont de services bancaires qui permettent de gérer ces activités bancaires sur le mobile, afin de maîtriser ses dépenses ou ses choix d’investissements.  Depuis nombreuses années, les banques et des start-up ont lancé en France des projets pour proposer le paiement mobile directement dans les points de vente physique sans réussir à trouver son marché; le paiement inter-mobile quant à lui se développe plus facilement.

Les monnaies virtuelles (bitcoin) : 

Ce sont des valeurs monétaires dématérialisées ayant le même objectif que l’argent réel, celui de l’achat ou la vente des biens ou services en ligne à partir d’un site web. Leur fonctionnement requiert l’existence des devises et de porte-monnaie électronique.

Agrégation de compte bancaire :

 Ces services (Personal Finance Management PFM en anglais) accessibles depuis internet, permettent de consolider plusieurs comptes bancaires dans une même interface,  afin d’offrir après un tri, une visualisation globale sous forme de graphique et de tableau de ses dépenses et ses recettes.

PretUp – 20/09/2015