Les Nouveaux Outils De Sécurité Des Moyens De Paiement

Suite au développement très rapide des nouvelles technologies, la sécurité des données personnelles est devenue l’une des plus grandes préoccupations de notre société actuelle. Dans le secteur du paiement, plusieurs chercheurs et ingénieurs se sont intéressés au développement de nouveaux outils d’authentification afin d’offrir aux utilisateurs une expérience de paiement fiable et rapide, tout en garantissant une sécurité des données personnelles contre toutes cyberattaques.

security-safe-door-grille-steel-store-bank-design-hd-pictures-wallpaper-79485

Régler ses achats grâce à son corps :

Face à la fraude et au vol d’identité, les mots de passe et les code PIN ne sont plus les moyens d’identification les plus sûrs, car ils peuvent être contournés ou volés facilement, un des outils les plus efficaces venu pour corriger ce problème est l’authentification biométrique, ce dernier valide l’identité d’une personne à travers une caractéristique biologique unique. (Empreinte digitale, IRIS etc.). Selon une étude réalisée en juillet 2016 par la société Visa, 68% des consommateurs européens souhaitent utiliser l’identification biométrique comme une méthode d’authentification lors d’un processus de paiement.
Nous découvrirons au cours de cet article les principaux dérivés de l’authentification biométrique qui peuvent révolutionner le marché de paiement et de sécurité.

L’Empreinte digitale :

C’est la variante biométrique la plus utilisée aujourd’hui particulièrement par la police, mais aussi dans le domaine du paiement. En 2014, MasterCard et Zwipe ont annoncé le lancement d’une carte bancaire dotée d’une puce NFC et d’un capteur d’empreintes digitales, son fonctionnement est simple, le propriétaire doit glisser sa carte NFC dans un lecteur compatible tout en pressant avec le pouce le lecteur d’empreinte, le paiement est validé seulement si le capteur de la carte reconnaît l’empreinte digitale de son propriétaire.

La reconnaissance d’IRIS :

Proposée par l’ophtalmologue Frank Burch en 1936, et breveté ensuite par Aran Safir et Léonard Flom en 1987, la reconnaissance de l’iris pour l’identification d’une personne est une technologie qui consiste à authentifier une personne grâce à son IRIS, celle-ci assure un niveau de sécurité très élevé. L’authentification se fait à l’aide d’une caméra qui baillait l’image de l’iris pour en analyser les points caractéristiques.
Arrows NX est le premier smartphone japonais créé pour permettre aux utilisateurs de payer leurs achats grâce à cette technologie.

La reconnaissance faciale :

C’est une technologie consistant à reconnaître automatiquement une personne à partir d’une image de son visage. La startup finlandaise UNIQUL est la première à avoir mis en place un service de paiement en utilisant cette technologie, MasterCard de son côté a lancé l’été dernier sa nouvelle application de paiement en ligne par « selfies » dans douze pays européens, un service déjà testé aux Pays-Bas, aux États-Unis et au Canada et qui sera déployé mondialement cette année selon le Figaro.fr. 

La reconnaissance par les veines du poignet :

Cette technologie est bien représentée par la startup-suisse BioWatch, qui vient de remporter récemment un awards lors d’un concours du mobile world Congress en 2017 à Barcelone, cette start-up a mis en place un dispositif sous forme de lecteur biométrique intégré à une montre connectée, et qui permet de prendre en photo infrarouge l’image des veines du poignet d’un utilisateur afin de simplifier son d’authentification, dès lors que la montre n’est plus portée, le système d’authentification se désactive automatiquement.

Reconnaissance vocale :

La banque postale est la première à lancer une solution de paiement à distance par reconnaissance vocale en 2016 baptisé « Talk To Pay », après avoir eu une autorisation auprès de la CNIL. Pour associer leurs données de paiement à leur signature vocale, les clients de la banque devront télécharger une application dédiée et doivent enregistrer la phrase-type « Je m’identifie par ma voix ».

PretUp / 12 mars 2017 / Contributeur : H. Biramane

Scroll To Top