L’innovation est partout. Et notamment au cœur de la FinTech !

Voici quelques exemples :

FinTech V2

ING : la banque se lance dans la Fintech

Face aux nouvelles attentes des consommateurs et des entreprises, les établissements traditionnels doivent s’adapter.

Benoit Legrand , directeur général d’ING France, se lance dans la Fintech au sein même d’ING. Son objectif est de développer une stratégie  en direction des startups technologique de la finance. Pourquoi ? Dans le but d’accélérer l’innovation dans la banque. De plus,  l’installation de partenariats avec l’univers de la Fintech peut également faciliter ING à répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. L’innovation prendra sa source auprès des entrepreneurs ce qui permettra d’ouvrir des marchés inaccessibles auparavant ou tout simplement améliorer l’efficacité des processus existants.

Pour ING France, s’inspirer de la  Fintech va également permettre de développer une culture d’innovation et  d’élargir leurs opportunités d’investissement en aidant les futures géantes de la  FinTech à croitre.

ING

Givesurance : l’assurance charitable

Giveassurance  propose une offre unique : remplacer les coutiers d’assurance en reversant une partie des revenus de son activité à des associations caritatives. Comment cela fonctionne ? Il faut se rendre sur leur site internet, fournir quelques informations et si votre assureur fait parti de leurs partenaires vous pouvez bénéficier d’une ristourne (maximum : 5% de ses primes mensuelles à distribuer à l’association de votre choix. En effet, l’assuré bénéficie d’une rétrocession des commissions de courtage (30% environ) qu’il pourra reverser à une association de son choix.

Comment Giveassurance peut il se faire connaitre sans un budget publicité ?  Giveassurance  a établi des collaborations avec des associations importantes telles qu’Habitat for humanity par exemple. Ceux sont ces associations qui se chargent de promouvoir le site Giveassurance en espérant recevoir des dons de la part des assurés.

Givesurance

L’accélérateur de Barclays met le turbo

Barclays a mis en place un système d’accompagnement pour les jeunes pousses. En d’autres termes, pendant 13 semaines, ils bénéficient d’un hébergement, d’un mentorat, d’une liste de contacts et d’une assistance dans le développement de leur projet. Dans quel but ? Celui de transformer le secteur financier.

Elle  s’apprête à inclure dans ses programmes de recrutement de jeunes diplômés la plate-forme ludique d’apprentissage et d’évaluation de StockFuse, reposant sur un moteur de trading virtuel.

Ou encore, elle utilise les usages de bitcoin avec Safello, dont le service de change trans-européen a déjà conquis plus de 20 000 clients.

Barclays

Une banque entièrement mobile

La banque Atom bank propose une offre 100% mobile. En  effet, elle a pour but de  concevoir, pour les particuliers et les entreprises, une expérience transparente et intuitive, promouvant un modèle à bas coût, rendu possible par l’efficacité de ses infrastructures. L’ouverture d’un compte bancaire se fera sur notre propre smartphone. Le reste des services proposés par Atom Bank ne sont pas encore connu… encore un peu de patience !

Atombank

Deutsche Bank : 3 labs d’innovation en plus !

La banque Allemande Deutsche Bank a décidé d’ouvrir 3 labs d’innovation en Allemagne, au Royaume Uni et aux Etats-Unis. L’objectif est de sortir 500 idées de start-up par an. Trois partenaires permettront de piloter les 3 labs : Microsoft à Berlin, HCL à Londres et IBM dans la Silicon Valley. Ces coopérations vont permettre d’apporter à la Deutsche Bank  de l’expérience et une contribution financière et logistique.

Deutsche Bank

LHV bank et la technologie Bitcoin

La banque estonienne LHV s’est intéressé de plus prêt à la technologie bitcoin. Elle a émis 100 000 euros de créances garanties sur la « blockchain », le socle technique fondamental de bitcoin. Concrètement, le CUBER Wallet est un porte-monnaie mobile hybride accessible à tous, même si une partie de ses fonctions est initialement réservée aux clients de la banque (les virements depuis et vers un compte bancaire par exemple) Toutes les opérations seront enregistrées sur la blockchain. Le commerce de proximité ou en ligne est également envisagée par ses développeurs.

BitCoin

StartupBootCamp

Que propose ?

En échange de 8% de leur capital, les heureuses élues bénéficieront d’un subside de 15 000 euros (!) et d’un accompagnement de 3 mois, comprenant un espace de travail, un mentorat actif, un accès à un réseau d’investisseurs potentiels et de partenaires industriels. L’objectif est de donner la possibilité aux entreprises naissantes d’affiner leurs modèles d’affaires pendant ce séjour.

 StartupBootCamp

La révolution NewB commence !

Une banque coopérative voit le jour : la NewB.  Son premier produit ne va pas tarder à sortir : une carte de paiement. C’est plus particulièrement une carte prépayée. L’avantage de celle-ci est que le porteur de la carte ne pourra jamais vivre à crédit et contrôlera son budget. De plus, les achats sont anonymes donc la vie privée du consommateur est protégée. Il faut ajouter que NewB compte étendre ses services en mettant en place des plafonds de dépenses, l’interdiction de payer pour certaines catégories de produits …

Au total, NewB a déjà rassemblé 50 000 coopérateurs et un capital dépassant les 2 millions d’euros.

NewB

Bank of America contre la fraude

Afin de lutter contre la fraude, Bank of America envoie des notifications via son application mobiles lorsque celle-ci soupçonne une transaction frauduleuse sur leur carte de crédit ou de débit. En cas d’erreur de la part de la Bank of America, l’utilisateur peut immédiatement rectifier l’erreur.

BAnk Of America

Scroll To Top