Quels sont les critères d’investissement des épargnants français ?

Les principaux objectifs des épargnants et des investisseurs restent en généralement les mêmes :

Mettre de l’argent de coté pour faire face à d’éventuelles dépenses imprévues et disposer d’un capital en vue de de la retraite.

De plus, plusieurs facteurs pèsent dans la balance et influencent les choix des épargnants. Concentrons-nous sur le cas des jeunes épargnants et des investisseurs très fortunés.

Trois facteurs clefs sont mis en avant par les investisseurs, c’est ce qui ressort du dernier baromètre de L’autorité des Marchés Financiers (AMF). En effet, plus de 50% des personnes interrogées parle du niveau de risque dans leurs principaux critères d’investissement. Ensuite, 46% mentionne la perspective de rendement et 35% la disponibilité de fonds.

De plus, un dernier point non négligeable pour les investisseurs est le niveau de frais d’investissement puisque il arrive en quatrième position.Contrairement a ce que vous pouvez penser, la durée de placement n’est pas une préoccupation pour l’investisseur.


Les jeunes et le risque :

Les jeunes sont moins sensibles au risque que les plus âgés et ils accordent encore moins d’importance à la disponibilité. Ils parlent plus souvent d’éthique et la mentionnent comme critère important dans leurs décisions de placement.


Les investisseurs fortunés et le risque :

A contrario, les personnes financièrement aisées considèrent que les critères primordiaux sont le risque (57%), le rendement et les bénéfices attendus (55%) et les frais d’investissement (40%).

En somme, quelque soit les critères de placement, les plateformes de financement participatif sont en vogue et attirent de plus en plus d’investisseurs car elles permettent d’obtenir de bons rendements tout en satisfaisant les critères de choix des investisseurs.

PretUp / 11 mars 2019