Quel avenir pour la banque ?

Tous les secteurs d’activités qui, hier étaient protégés par de nombreuses barrières à l’entrée, ne le sont plus aujourd’hui. En effet, l’essor des Start up bouleverse aujourd’hui certains secteurs : Uber pour les transports  ou bien encore Airbnb pour le secteur de l’hôtellerie… et bien d’autres encore !  Les prochains à venir sont les secteurs de la construction, de la santé et de la banque. On va s’intéresser au secteur bancaire : Quel est son avenir ?

Le secteur bancaire part néanmoins avec une longueur d’avance : en effet, il est conscient des changements qui sont en train d’être opérés dans d’autres secteurs. Ils réfléchissent donc déjà à d’autres alternatives.

Néanmoins, les banques ont des freins structurels qui les ralentissent pour se renouveler :

  • Leur structure est moins souple que celle des start-upPaiement mobile 2
  • Ils détiennent des systèmes d’informations qui évoluent au fur et à mesure des années. Ils sont très complexes et couteux.
  • Des passifs
  • La concentration d’afflux importants de liquidités et de talents sur les projets les plus ambitieux

L’expérience des utilisateurs du secteur bancaire reste similaire d’une année à une autre. Les banquiers n’ont pas une réelle relation avec leurs clients. Les banques se différencient sur les prix proposés pour les différents services.

Afin de palier à la forte révolution des start-up, certaines banques ont décidé de s’allier avec elles et non pas de les concurrencer.

La BNP Paribas créait des liens depuis 2012 avec les Startup de la French Tech en ouvrant des pôles Innovation dans les grandes villes de France. ING vient d’ouvrir un village de la Fintech à Bruxelles, Crédit Mutuel Arkéa s’est positionné depuis quelques années sur ce nouveau segment de marché. Des banques étrangères sont déjà très actives (Santander, BBVA, City..)

La Fintech est aujourd’hui en vogue.  La Fintech va révolutionner la banque de demain. En 5 ans, nous sommes passés de 0.9 milliards de dollars en 2008 à 3.0 milliards de dollars en 2013 d’investissement.

On observe deux types de start-up de la Fintech:

  • Certaines Fintech optent pour des applications destinées aux clients de certaines banques.
  • Certaines Fintech décident de devenir des concurrentes aux banques traditionnelles. Elles souhaitent transformer l’expérience utilisateur.

L’ère du tout numérique  révolutionne le secteur de la banque. Désormais grâce à un Smartphone  ou le Web, les particuliers peuvent régler leurs achats  ou effectuer un virement via leur mobile etc.Paiement mobile

Pour conclure, il existe toutes sortes de moyens pour contourner le système bancaire : certaines startups  vous permettent de ne pas payer de frais lorsque vous voyagez à l’étranger ou d’éviter les frais sur l’échange de devises. Vous pouvez donc constater que la  montée en puissance de la Fintech et  de ses startups représente un frein pour tous les secteurs d’activités qui ne s’adapteront pas aux changements économiques et sociaux de notre société.