L’Open Banking, une révolution en cours

open banking

Depuis le premier semestre 2018, une petite révolution, introduite par la Directive de l’Union Européenne sur les Services de Paiements est en train de voir le jour dans le domaine bancaire : l’Open Banking.

Concrètement l’Open Banking c’est le partage d’informations dans le secteur bancaire ; les institutions financières sont tenues de partager les différentes données qu’elles disposent sur leurs utilisateurs mais pas seulement. Il y a ainsi deux types de données qui sont partagées : le premier concerne les infrastructures et le second les individus. Les données ainsi accessibles sont donc l’emplacement des agences bancaires ou des distributeurs par exemple, mais aussi les informations sur les virements, les opérations quotidiennes, etc…

Il s’agit donc pour les Fintech de pouvoir non seulement exploiter ces données pour améliorer leurs produits pour les aligner sur les besoins des consommateurs mais aussi de proposer leur service à travers une interface bancaire unique.

L’avantage de l’Open Banking pour les fintech est de pouvoir accéder à un marché plus facilement tandis que cela permet aux banques de pouvoir diversifier leurs services proposés sans que cela nécessite d’important coût de recherche et développement/marketing
Il ne serait donc pas anodin de voir débarquer prochainement des assistants financiers personnels comme max, mettant en relation l’ensemble de vos comptes bancaires, de votre épargne et vous prévenant lorsque des bonnes occasions se présentent.

Des géants du web ambitionnent aussi de se positionner sur ce secteur, à titre d’exemple Google est en train de développer Google Pay (ex Android pay) qui bénéficierait à la fois de l’Open Banking en vous permettant de rattacher l’ensemble de vos données financières à votre compte Google, en complément de Google Assistant qui se chargerait d’exploiter et d’analyser vos informations pour vous proposer des offres pertinentes adaptées à vos besoins et envies du moment, le tout avec la force de frappe que possède Google. Il est déjà possible de transférer de l’argent via Google Assistant sur simple commande vocale et vérification par empreinte digitale pour les utilisateurs américains.

PretUp, le 06/04/18