Loi Macron et le crédit inter-entreprises

Le titre II « Investir » de la loi Macron pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques a été adopté par l’Assemblée Nationale. L’amendement introduit par le Gouvernement permettra de donner un cadre sécurisé aux bons de caisse. Dans les faits, celà permettra à une entreprise de prêter à une autre entreprise sur des durées allant jusqu’à 5 ans. L’utilisation des bons de caisse sera autorisée dans le cadre du financement participatif. La nouvelle plateforme PretUp autorisera dès la publication du décret à prêter à d’autres entreprises : une nouvelle brèche dans le monopole bancaire !