Les Grandes tendances FinTech en 2017

Faisant déjà sa preuve en 2016, l’industrie FinTech nous promet de nouvelles perspectives. Découvrez les tendances qui vont bouleverser l’univers FinTech en 2017.

Fintech-startups

Un meilleur service financier grâce au développement des chatbots :
Une des innovations les plus intéressantes de l’intelligence artificielle est le chatbot, c’est un assistant virtuel qui permet d’établir une conversation automatique avec un interlocuteur humain. Cette technologie est capable de comprendre le contexte d’une conversation et d’apporter des réponses rapides, efficaces et identiques à celles des humains, tout en se basant sur un ensemble de réponses préétablies qui s’améliorent et s’affinent avec le développement des données qu’elle collecte. En 2016, plusieurs FinTechs ont développé leurs propres assistants virtuels afin de rivaliser avec les institutions bancaires traditionnelles. Ces technologies permettent aux consommateurs de chatter directement avec leurs institutions financières 24/7. En 2017, les chatbots et d’autres technologies virtuelles telles que Siri d’Apple, l’Alexa d’Amazone, et Google deviendront de plus en plus sophistiqués, fournissant à leurs utilisateurs une expérience digitale haute gamme. L’objectif est d’arriver à une interaction homme-machine la plus naturelle possible.

Plus de sécurité des services financiers grâce à l’apprentissage automatique :
Inauguré par Arthur Samuel, un pionnier dans le domaine de l’intelligence artificielle, the Machine
Learning ou apprentissage automatique en français est un champ d’études qui donne à une machine la capacité d’apprendre et de raisonner. En se basant sur des algorithmes prédéfinis, l’apprentissage automatique permet à une machine de reconnaître des modèles issus des expériences passées afin de réaliser des prédictions en temps réel. Dans le secteur financier, l’intelligence artificielle est utilisée principalement dans le domaine de la prévention des fraudes. Pour lutter contre la fraude et protéger la sécurité de leurs clients et de leurs activités, les sociétés
financières feront appel à des solutions Big Data et d’apprentissage automatique pour détecter les «signaux faibles » en temps réel et se prévenir contre des éventuelles tentatives futures. L’exemple le plus récent est celui de Mastercard qui a mis en place un logiciel IA qui permet d’analyser les transactions effectuées sur un compte donné afin de détecter toutes activités suspectes et sécuriser plus efficacement les mouvements bancaires.

Une coopération possible entre la Banque et les FinTech (Bank Tech) :
Au cours de la dernière décennie, les grands crises et scandales bancaires ont profondément impacté la confiance des consommateurs dans les institutions financières traditionnelles, laissant de la place à de nouveaux prestataires de services financiers baptisés FinTech, qui grâce à leurs technologies et leurs couts réduits ont pu gagner en confiance et en efficacité auprès du grand public. Malgré cette grande réussite constatée par une augmentation accrue du financement en 2016, les FinTechs luttent toujours pour devenir plus rentables. En même temps, malgré leurs importantes bases clients et leurs infrastructures solides, beaucoup d’institutions bancaires traditionnelles luttent pour rester compétitives face aux FinTechs. C’est ce qui a motivé récemment l’opération de rachat de la banque allemande FIDOR par le groupe BPCE, qui consiste à rapprocher les deux univers dans le but de tirer le meilleur résultat des deux acteurs. En 2017, nous verrons probablement des partenariats accrus entre les nouveaux entrants et les Banques, Les compétences informatiques et les expériences humaines seront nécessaires pour mettre en place cette alliance.

Le paiement en temps réel (virement instantané) :
Dans l’objectif de limiter au maximum l’utilisation du chèque et du TIP, le ministre de l’économie Michel Sapin annonçait novembre 2016 la volonté de la France de soutenir l’utilisation de certains moyens de paiement alternatifs tels que le virement instantané, ce qui permettra aux utilisateurs, particuliers comme pour les entreprises, d’effectuer des transferts d’argent de compte à compte en temps réel.

PretUp / 8 février 2017