Les Français et leur épargne : où en est-on ?

tirelire

Quelle est la tendance ?

Selon Eurostat, la France est traditionnellement l’un des pays qui épargne le plus en Europe.

Le sondage commandé par Lyxor Asset Management intitulé « Les Français et les grandes dépenses de la vie » met en avant plusieurs chiffres intéressants.

Au niveau des différentes tendances d’épargne des français :

  • 44% possèdent une assurance-vie, 15% en ont détenu une un jour et 13% envisage d’en souscrire une.
  • 80% possèdent un livret A
  • 31% possèdent des placements financiers
  • 20% possèdent un plan épargne logement

Au niveau de l’état d’esprit des Français, le sondage met en avant que :

  • 55% préfèrent la sécurité.
  • 71% choisissent un placement « sûr » quitte à avoir un taux d’intérêt plus faible.
  • 29% l’envisage comme un moyen de gagner de l’argent.
  • Seulement 30% des Français estiment qu’il doit servir en priorité au financement des entreprises.

L’épargne sans risque serait donc une spécificité française.

Concernant l’avenir, les dépenses les plus difficiles à financer pour les sondés sont :

  • La fin de vie et celle de leurs parents
  • Les soins futurs non pris en charge par l’Assurance Maladie
  • Le financement des études des enfants et les aider à accéder à leur premier logement.

Du changement dans l’épargne des français : La loi PACTE

Le gouvernement souhaite mettre en place la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) afin de faire évoluer le regard des Français sur l’entreprise et pour améliorer la croissance.
Comportant des articles sur la responsabilité sociale et environnementale (RSE) et la privatisation de certaines entreprises publiques, elle touche aussi l’assurance vie et sur l’épargne retraite.

Assurance-vie : un bonus pourrait être accordé au-delà d’une certaine durée de détention, de plus les assureurs devront afficher un rendement plus transparent.

Épargne retraite : le compte épargne retraite accompagnerait le salarié à chaque changement d’entreprise et une déduction fiscale pour chaque versement sur cette épargne serait envisagé.

Les différents types d’épargne

L’épargne de précaution pour faire face aux imprévus  à travers, par exemple, des livrets d’épargne.

L’épargne de projet  sur du moyen terme pour financer des projets futurs (ex : achat d’appartement) avec entre autres, le crowdlending.

L’épargne long-terme ou retraite (au- delà de 10 ans) avec par exemple, l’assurance vie.

 

PretUp le 22/06/18