Les FinTech qui cartonnent à l’étranger

Cette semaine, revenons sur le sujet des Fintech ! Et plus particulièrement sur les 5 Fintech qui bousculent le système bancaire !

FinTech V2

L’intérêt des investisseurs est éveillé par les Fintech. Ces start up ne cessent d’innover que ce soit dans les produits que dans les services financiers. En 2014, les investissements en capital-risque dans le secteur ont triplé, à 12,2 milliards de dollars, d’après Accenture. Nous allonc vous présenter les 5 grandes Fintech qui dérange les banques :

  • Lending Club

Fondée en 2007 à New York par le Français Renaud Laplanche, cette entreprise édite une place de marché mettant en relation prêteurs et emprunteurs. Huit ans après son lancement, elle revendique plus de 880 000 crédits octroyés, totalisant 11 milliards de dollars de prêts. La société s’est introduite en bourse en décembre dernier : résultat des courses : une levée de fond d’un milliard de dollars.

  • TransferWise

Taavet Hinrikus et Kristo Kaarmann, les deux fondateurs de TransferWise, ont fait dès 2010 le pari du peer-to-peer. Cette start-up britannique édite une plateforme pour envoyer de l’argent à l’étranger. Pour séduire les clients, elle revendique des frais de virement 90% plus faibles que les banques.

Depuis, TransferWise est entré, selon le Financial Times, dans le club des «licornes», ces start-up non cotées en Bourse valorisées plus de 1 milliard de dollars, depuis un tour de table de 58 millions de dollars en janvier. En février, l’entreprise revendiquait 4,5 milliards de livres (plus de 6 milliards d’euros à date) déjà transférés via sa plateforme.

  • Crédit Karma

Kredit Karma a développé une application mobile qui permet d’obtenir, après chaque achat, une nouvelle évaluation du credit score (capacité de remboursement), et propose des recommandations selon leurs objectifs.

La société se présente ensuite comme une plateforme à partir de laquelle les annonceurs peuvent émettre des publicités ciblées selon les profils des internautes, et pour les institutions bancaires commercialiser leurs offres.

  • Kantox

Kantox est une place de marché pour échanger des devises de pair à pair réservé uniquement aux  entreprises. Plus précisément, ce sont les PME et les entreprises de tailles intermédiaires qui sont ciblées.

Fondée en 2011, Kantox va bientôt franchir le cap des 2 milliards de dollars échangés sur sa plateforme. Et des transactions supérieures à 10 millions d’euros ont régulièrement lieu.

  • Funding Circle

Funding Circle est une place de marché qui connecte les entreprises qui recherchent un crédit, avec des bailleurs.Fondée en 2010 par Samir Desai, Andrew Mullinger et James Meekings, l’entreprise s’est lancée en 2013 aux Etats-Unis avec l’ouverture d’un second siège social à San Francisco. Depuis, la société affirme que plus de 1 milliard de dollars ont été prêtés à plus de 10 000 entreprises via sa plateforme.

PretUp – 25/09/2015

Fin Tech and mobile computing concept. Hand holding tablet