Créations d’emplois : accélérées au premier trimestre

Depuis le début de l’année 2019, l’INSEE a recensé plus de 90 000 nouveaux postes ce qui devrait permettre la poursuite de la baisse du chômage.

L’INSEE a revu à la hausse son estimation provisoire, en effet «l’emploi salarié augmente de nouveau solidement dans le privé (+92.800 après +67.900 au quatrième trimestre) et demeure quasi stable dans la fonction publique (+1.000 après +2.000)».

Certains secteurs sont plus concernés que d’autres, tels que la construction, l’industrie et des services marchands (hors intérim). De plus, nous remarquons, grâce à l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (ACOSS), que les déclarations d’embauche en CDI ont ainsi progressé de 5% entre les premiers trimestres 2018/2019. Nous pouvons expliquer ce phénomène notamment grâce au versement de la prime Macron, prime visant à soutenir le pouvoir d’achat. 

Par ailleurs, selon l’INSEE le PIB de la France a progressé à 0.3% sur cette même période notamment grâce à la consommation des ménages. La France pourrait afficher cette année de meilleurs performances que son voisin  allemand. D’après la Banque de France la croissance avoisinerait 1,4% en 2019. Environ 3 fois plus que les 0.5% prévus outre-Rhin. 

 

PretUp / le 13 juin 2019 /