Canicule 2019 : Quelles seront les conséquences sur l’économie française ?

Depuis le 24 juin nous allons connaître une semaine de fortes chaleurs. Certains secteurs d’activités vont être plus touchés que les autres, notamment les secteurs du BTP, l’agriculture, l’énergie ou encore les transports.

Par endroits le mercure devrait atteindre jusqu’à 40 °C,  les autorités alertent en amont sur les possibles conséquences. En effet, ces différents épisodes de canicule peuvent être mesurés au niveau du PIB. En 2004, un rapport sénatorial sur «La France et les Français face à la canicule de 2003» avait chiffré de 15 à 30 milliards d’euros l’impact négatif de l’épisode sur la croissance française (0,1 à 0,2 % du PIB). 

A cause de la canicule l’activité ralentie dans les secteurs cités précédemment, c’est pourquoi le gouvernement invite les employeurs à adapter les horaires en fonction de la chaleur, de veiller à la bonne hydratation de leurs salariés et d’équiper leur entreprise pour prévenir la chaleur. 

Mais il y a aussi des avantages à en tirer.. Comme le groupe Fnac-Darty qui a noté une progression de plus de 100% par rapport à 2018, une explosion des ventes pour les ventilateurs et climatiseurs. Alors que la SNCF a dû déclencher son plan « fortes chaleurs », avec la chaleur il faudra diminuer la vitesse des trains et surveiller les infrastructures car ils se relâchent sous l’effet de la chaleur.

Alors nous vous conseillons de vous hydrater suffisamment pour affronter les jours qui suivent! 

PretUp 24/06/19